CERCLE NATIONAL DES COMBATTANTS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

2021/01/19 Maquisards et rupture de la normalité

Aller en bas

2021/01/19 Maquisards et rupture de la normalité Empty 2021/01/19 Maquisards et rupture de la normalité

Message par Dharma Mar 19 Jan 2021, 12:21

Maquisards et rupture de la normalité


Dans son dernier article mis en ligne hier soir dans la rubrique « Actualité en France », le Col. TALMEAU évoque une « rupture de la normalité » à laquelle il faudrait s’attendre.

C’est un sujet sur lequel nous réfléchissons depuis plusieurs années au sein du Groupe DHARMA, et si nous sommes en accord sur les différentes raisons possibles, en revanche nous avons (au sein du groupe) des avis un peu différents quant aux conclusions à tirer et surtout des solutions à adopter et à appliquer.

Au lendemain du passage du cyclone IRMA sur les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélémy (septembre 2017) j’avais tenté d’élaborer les causes possibles, mais pas imaginaires du tout, d’une rupture de la normalité pouvant affecter notre pays.
Je vous livre donc ci-après le texte en question que j'avais diffusé en interne, avant d’y apporter quelques commentaires en fin d'article.

-oOo-



Qu’est-ce qui pourrait, en France, déclencher une rupture de la normalité ?

Définition :

Rupture de la normalité : perturbation du déroulement normal de la vie, de la société. Ne plus pouvoir vivre normalement, comme tout citoyen en avait l’habitude et le droit ; absence ou forte diminution des conditions normales de vie, comme la liberté de penser, d’agir, de se réunir, d’acquérir des biens, de s’approvisionner en denrées alimentaires, d’objets usuels, de soins et de produits pharmaceutiques, et surtout, disparition des conditions de sécurité de vie partout et pour tous.

Les hypothèses :

1. Une inondation
2. Un tremblement de terre
3. La rupture d’un barrage
4. La chute d’un avion sur une zone habitée ou très grave accident de train
5. La chute d’un astéroïde
6. Une grave épidémie, voire une pandémie
7. Impulsion Electro-Magnétique (IEM) d’origine solaire

De ces événements « naturels », ou plus exactement fortuits, pourraient découler, à cause des dégâts, pillages, vols, destructions, viols, meurtres, touchant par contagion différentes villes du territoire.

8. Un meurtre lors d’une manifestation (d’un manifestant ou d’un policier)
9. Le décès d’un ou de plusieurs « jeunes » poursuivis par la Police
10. La découverte d’un énorme scandale touchant la Présidence
11. Le Gouvernement devenu fou
12. Le soulèvement brutal et violent d’un grand nombre de migrants
13. Une émeute sanglante de racailles de banlieues
14. Une explosion de gaz, d’une usine, accidentelle ou provoquée
15. Un attentat terroriste de grande ampleur
16. Une coupure de courant généralisée
17. L’incompétence extrême du Pouvoir
18. Le retournement des Forces de l’Ordre (certains s’opposant à d’autres)
19. Le renversement du Pouvoir
20. La destitution du Président de la République
21. Chaos social après que les dernières barrières aient sauté
22. L’invasion d’une partie du pays par une puissance étrangère
23. L’élection de Marine Le Pen aux prochaines présidentielles
24. Impulsion Electro-Magnétique (IEM) d’origine militaire
25. Sortie de l’Italie de l’UE

De la même manière que pour les événements naturels, ces événements imputables à l’action de l’homme pourraient générer les mêmes effets, le détonateur au niveau de la population étant la colère ou la peur.

Globalement, on peut dire que notre société étant dans un état instable, d’une manière ou d’une autre, règles et lois ne pourront plus très rapidement être respectées, les services publics ne seront plus assurés (électricité, eau, transports), les Forces de l’Ordre seront dépassées et impuissantes devant une révolte qui se généralise, d’où les pillages, vols, et destructions.

Le chaos s’installera, il ne s’agira plus de vivre mais de survivre dans un environnement hostile où règnera une insécurité permanente.

La plupart des gens ont du mal à croire qu’une catastrophe majeure, quelle qu’en soit l’origine, puisse avoir des conséquences aussi tragiques qu’une rupture de la normalité touchant toutes les sphères de la société, jetant nos contemporains sur les routes, spoliés de tous leurs biens ou victimes de la violence des hordes de racailles de banlieues ou de migrants musulmans.

Nos malheureux concitoyens, aveuglés par l’enfumage permanent des gouvernements qui se sont succédés, trompés par les chaînes de désinformation télévisuelles distillant les mensonges d’État au travers de fake news et autres sondages truqués, anesthésiés par les jeux télévisés et autres téléréalités, vivent dans le déni pur et simple des réalités politiques, économiques et sociales de notre pays, ou s’imaginent que le Gouvernement sera là pour les aider en cas de problème.

Ce qui s’est passé dans la partie française de l’île de Saint-Martin, détruite à 95% en septembre 2017, prouve le contraire de manière évidente. Les habitants ont été abandonnés à eux-mêmes, le Gouvernement n’ayant pris aucune mesure préventive pour pallier aux conséquences d’un cyclone dont on connaissait pourtant l’arrivée bien avant qu’il ne frappe.

Cet événement a également démontré de manière fracassante les tristes réalités sociales de notre pays. Les gangs de criminels et de pillards ont immédiatement profité de l’occasion pour voler, détruire, rançonner, violer et tuer la population, devant les Forces de l’Ordre en sous-effectifs complètement dépassées par les événements.
Il s’est même trouvé des gendarmes conseillant à la population de se servir de leurs armes pour se défendre !

Ce qui s’est passé à Saint-Martin préfigure exactement ce qui arrivera en Métropole en cas de désastre – pour l’une des raisons décrites plus haut (ou plusieurs à la fois) – qu’il soit naturel ou le fait de main d’homme.


-oOo-

Pour toutes les raisons ci-dessus évoquées, bien que certaines puissent paraître plus ou moins crédibles, sinon réalistes, il est un fait qu’il nous est indispensable de nous préparer, et d’autant plus activement que nous nous rapprochons mois après mois, semaine après semaine, jour après jour, de cette cassure plus que probable de la société.

Et à ce titre, nous avons constaté que nos deux types de stages de formations étaient parfaitement complémentaires.

Certains parlent savamment de cette fameuse rupture. Et en particulier des auteurs comme Pablo SERVIGNE, et ceux qui l’entourent, avec ses conceptions sur ce qu’il appelle la « collapsologie ».
Ce terme provient de « collapsus » qui, en médecine, décrit l’affaiblissement rapide et soudain d’un organe, la plupart du temps le système cardio-vasculaire avec l’effondrement de la pression sanguine, voire l’arrêt de son fonctionnement pur et simple.

Rapporté à notre société, industrialisée, policée, assistée, médicalisée, médiatisée, une ou plusieurs causes conjuguées de la liste non exhaustive que j’avais élaborée pourraient très vite nous amener à un état de choc qui ne pourrait être surmonté que par une préparation soigneuse préalable.
Car le moment venu, il sera un peu tard de s’ auto-flageller en se disant qu’il y avait bien des signes avant-coureurs qu’on n’avait pas su – ou voulu – prendre en considération.
C’en serait alors fini de l’État-providence, pour une durée incertaine.

Et pour terminer, n’oublions pas ces propos de Jacques ATTALI rapportés dans les colonnes de l’Express de mai 2009, évoquant une grave pandémie menant à un gouvernement mondial, son fantasme partagé par nombre de mondialistes immigrationnistes.
Et au-delà des mots transpirait sa pensée de la nécessité d’une grave pandémie, et de la peur qui en découlerait, pour l’instauration de ce contrôle mondial des sociétés humaines.

Alors, comprenne qui peut…
Dharma
Dharma
Admin

Messages : 109
Date d'inscription : 17/11/2019

Voir le profil de l'utilisateur

REP JCB aime ce message

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum