POUR LA FRANCE ET POUR L'HONNEUR
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

2021/05/26 Guerre civile en France : les forces en présence

Aller en bas

2021/05/26 Guerre civile en France : les forces en présence Empty 2021/05/26 Guerre civile en France : les forces en présence

Message par Dharma Mer 26 Mai 2021, 18:32

Guerre civile en France : les forces en présence

Des voix de plus en plus nombreuses, de Gauche comme de Droite, se manifestent pour nous annoncer, à tort ou à raison, l’imminence d’une guerre civile en France. Naturellement, pour ces gens-là, il n’est plus question de se demander SI un tel conflit se produira sur notre sol, mais QUAND il se produira.

En revanche, les avis divergent pour ce qui concerne les forces en présence :

1. soit deux catégories : les Français « de souche » d’une part, et les « aliens » d’autre part ;

2. soit trois catégories : les Français « réels », les « aliens », et les forces de l’ordre (FDO) ;

3. soit quatre catégories : les « vrais » Français, les aliens, les FDO, et les « bobo-islamo-collabos » ;

4. et, depuis peu, une cinquième, représentée par une frange extrêmement jeune de la population, certes infiniment minoritaire, mais dont les actions et exactions violentes font tache d’huile de ville en ville : on sait que ces délinquants en bas âge n’hésitent plus à s’armer pour tuer ; cette catégorie d’individus, c’est à noter, n’ayant aucune motivation politique consciente particulière, et ne manifeste sa violence que pour « casser du bleu », mais a – et aura – néanmoins pour conséquence de déstabiliser la société à court et moyen terme.

Le groupe de bobo-islamo-collabos, contrairement à ce que nous avons lu quelque part, ne concerne pas spécifiquement une classe dite « dominante » résidant dans des centres urbains, cela serait certainement trop restrictif bien que cette répartition puisse approcher d’assez près la réalité.

Car il est à notre avis trompeur d’opposer simplement et uniquement les bobos urbains du centre des métropoles à la classe populaire de la France périphérique (peuple des banlieues). Et en quelque sorte, les « intellos » cultivés (enseignants, journalistes, cadres, fonctionnaires, artistes) aux « manuels » (ouvriers, simples employés, chômeurs) avec leur « sous-culture » qui serait la leur ou qu’on leur attribue avec mépris ou tout au moins condescendance.

Toutefois, on peut noter sans se tromper leur vision de l’individu et de la société assez différente, et souvent carrément opposée.

Si l’on classe cette catégorie d’individus islamo-collabos, et plus précisément islamo-gauchistes (gauche, extrême gauche, ou même ultra gauche comme se plaisent à dire certains commentateurs et politiques), parmi les « forces physiquement en présence », il semble assez évident de ne pas s’attendre, dans leur majorité bien sûr, à les trouver dans nos rues les armes à la main, mortiers d’artifice ou autres cocktails Molotov. Non, leur action n’est pas directe ni physiquement brutale, mais nettement plus insidieuse. Ce qui ne leur enlève pas, loin s’en faut, de leur dangerosité, car leurs dits, écrits, et faits, sont sources d’inspiration pour ceux qui se lâchent maintenant de plus en plus, forts de leur impunité.

Et ceux qu’ils inspireront et pousseront, ce sont ces fameux « aliens », mêlant indistinctement troupes diverses la plupart du temps en situation irrégulière, quelques soient leurs origines, soulevées par de quelconques agitateurs racisés (mais néanmoins convaincus d’antisémitisme), pour des prétextes divers, autant artificiels que fallacieux, mais dont le but réel sera le désordre, l’agitation, l’émeute, voire l’anarchie.

Finalement, quand jour après jour on constate toutes ces exactions, vols avec violence, violences gratuites, guet-apens contre les policiers mais aussi les pompiers, destructions, assassinats, on relève à la fois autant chez les racailles (surtout parmi les plus jeunes) que chez les aliens, un sentiment de haine, de rejet, de non-appartenance, vis-à-vis de la France et de ses institutions.
L’indicateur le plus inquiétant étant naturellement cette sauvagerie se déchaînant sans retenue sur les représentants de la force publique du fait de criminels persuadés de leur impunité.

2021/05/26 Guerre civile en France : les forces en présence Guerre11

Alors, il faut bien réaliser que les factieux ne sont pas ceux actuellement désignés de la sorte par certains politiques (allusion à ce qui s’est récemment passé au sujet des tribunes de militaires et de policiers), mais bien au phénomène de sécession ou de partition de notre pays prédit par des personnes aussi différentes que François Hollande, Gérard Collomb, Michel Houellebecq, Éric Zemmour, ou Michel Onfray.
Et tant d’autres dont la liste est si longue…

Mais arrivé à ce point, et à la lumière de la triste actualité du jour, il est important de mettre en relief la différence pouvant exister entre guerre civile et guerre des rues, la première ayant sa résultante – ou son prolongement – dans la seconde.

La première est l’affrontement armé entre les habitants d’un pays, rassemblés en groupes plus ou moins organisés, et le gouvernement de celui-ci. Ou même entre groupes armés entre eux, ce qui est le plus probable de nos jours. Cela commence en général par une insurrection, pour finir … on ne sait pas trop comment, mais rarement bien.

2021/05/26 Guerre civile en France : les forces en présence Guerre12

La seconde, guerre des rues ou combat urbain de type militaire, peut très bien ne concerner qu’une ville. Alors que la guerre civile emporte le pays dans son entier dans une flambée de violence aveugle, le combat urbain, lui, va progresser beaucoup plus lentement, rue après rue, immeuble après immeuble, pâté de maisons après pâté de maisons.

2021/05/26 Guerre civile en France : les forces en présence Guerre14

L’histoire nous a montré qu’un combat urbain a quasiment toujours été le corollaire d’un conflit armé traditionnel, dit de haute intensité, mais naturellement moins dévastateur que celui-ci en raison des différences d’effectifs et surtout des armements utilisés.

Eternel problème : quel devenir, quelle vie ou quelle survie, pour les civils pris entre deux feux, emportés dans un tel maelstrom, qui n’ont rien demandé d’autre que de vivre en paix, en sécurité, et en-dehors de tout affrontement, d’origine politique ou ethnico-religieuse ?

Pour en revenir à notre sujet, il est clair :

1. Que le Français de Souche (que nous allons dénommer FDS pour faire simple) supporte de moins en moins les exactions des racailles (jeunes pour la plupart) qui détruisent tout ce qu’ils peuvent, pour le plaisir, y compris maintenant la vie des Forces de l’Ordre (FDO) ;

2. Que les aliens profitent de la situation, comme ils ont profité de la pandémie COVID-19 pour poursuivre leur travail de sape et leur infiltration ;

3. Que les FDS supportent de moins en moins les assassinats perpétrés par les aliens qui se multiplient sur notre territoire. Même si les marches blanches continuent à se succéder, et que petites bougies et bons sentiments continuent à fleurir nos trottoirs ;

4. Que, malgré les grandes phrases et autres coups de menton, il y a toujours une grande tolérance pour les maniaques du couteau puisqu’on leur trouve toujours pléthore de circonstances atténuantes (la dernière en date étant la consommation de cannabis et autres douceurs les rendant irresponsables de leurs actes !) ;

5. Que les FDO sont de plus en plus la cible des racailles, toutes origines confondues, et que dans le meilleur des cas, les « bleus » n’ont droit qu’à une larmichette alors nos instances dirigeantes s’activent à trouver moyens de réinsertion pour leurs assassins ;

6. Que la tension, l’injustice, l’inversion des valeurs, montent tellement dans notre pays qu’il est à craindre un jour que le moindre coup de canif de trop soit la goutte qui fasse déborder le vase, l’étincelle qui mette le feu aux poudres et que ce feu embrase la population qui n’en peut plus…

Que peut-il alors se passer ? Conflagration prédite depuis des années ? Embrasement général ? Emeutes systématisées, rues à feu et à sang, magasins pillés, égorgements en série ?

D’aucuns considèrent maintenant que les instances dirigeantes ne protègent pas suffisamment nos concitoyens, point de vue – ou constatation – renforcé par l’insécurité quasi permanente dans laquelle vivent ceux – les FDO – qui, justement, sont chargés de les protéger.
Nos policiers vont-ils devoir être protégés par l’Armée ? Et avec quels armements, quelles consignes ?

2021/05/26 Guerre civile en France : les forces en présence Guerre15

Nos Forces de l’Ordre ainsi élargies risquent bien, pure hypothèse tout de même, se retrouver au centre d’un conflit sanglant opposant racailles (de tous poils et de tous âges) chauffées par les islamo-gauchistes, et la population en fureur.
Colère, peur, et haine mélangées.

Mais finalement, est-ce réellement pure hypothèse ?
Dharma
Dharma
Admin

Messages : 157
Date d'inscription : 17/11/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum