POUR LA FRANCE ET POUR L'HONNEUR
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

2021/10/20 Des sapeurs français et belges se préparent au combat urbain

Aller en bas

2021/10/20 Des sapeurs français et belges se préparent au combat urbain Empty 2021/10/20 Des sapeurs français et belges se préparent au combat urbain

Message par SAINT-MICHEL Mer 20 Oct 2021, 22:04

OPEX360

Des sapeurs français et belges se préparent conjointement
au combat urbain de « haute intensité »

par Laurent Lagneau · 18 octobre 2021

2021/10/20 Des sapeurs français et belges se préparent au combat urbain Sapeur10

Depuis la rentrée, les unités de l’armée de Terre enchaînent les exercices visant à la préparer à un engagement dit de « haute intensité », c’est à dire contre un adversaire aux capacités comparables. Rien qu’en octobre, cinq exercices sont au programme.

Ainsi, les 11e et 3e Régiments d’Artillerie de Marine [RAMa] et le 1er Régiment d’Artillerie [RA] ont ouvert ce cycle avec une « préparation opérationnelle à la haute intensité » lors d’une campagne de tirs à Canjuers.

Puis celui-ci a été suivi par l’exercice annuel « Royal Black Hawk », organisé par le 1er RA dans la région de Belfort. Comme l’a expliqué l’armée de Terre, il s’agit de manœuvres « d’aérocombat interarmées et interalliés » visant à la « préparation de haute intensité tout en intégrant la dimension aérienne ».

Pour cet exercice, pas moins de 550 militaires ont été mobilisés. Le 35e Régiment d’Infanterie [RI], le 132e Régiment d’Infanterie cynotechnique [RIC], les 2e et 3e Régiments de Hussards [RH], le 13e Régiment du Génie [RG] ainsi que le 68e Régiment d’Artillerie d’Afrique [RAA] et les 61e et 54e RA ont ainsi été sollicités. De même que des hélicoptères AH-64 Apache, CH-47 Chinook et UH-60 Black Hawk de l’US Army. L’armée de l’Air & de l’Espace y a engagé des Mirage 2000D et des Rafale. Un avion de patrouille maritime Atlantique 2 de la Marine nationale y a fait une apparition, ce qui est plutôt rare.

Pendant ce temps, en Méditerranée, l’exercice Cormoran 21, mené avec le concours des porte-hélicoptères amphibies [PHA] Tonnerre et Mistral réunis au sein d’un groupe naval aéromobile [GNAM], a mobilisé pas moins de 24 hélicoptères des 1er, 3e et 5e Régiments d’Hélicoptères de Combat [RHC], avec l’objectif de renforcer l’interopérabilité entre la Marine nationale et l’armée de Terre dans des « conditions de haute intensité ».

Cet exercice à peine terminé, l’Aviation légère de l’armée de Terre [ALAT] en a lancé un autre, en l’occurrence « Baccarat 2021 ». Celui-ci, organisé dans les départements de la Lozère, de l’Aveyron et du Cantal, mobilise également des hélicoptères de la force aéromobile de l’armée de Terre espagnole [FAMET] ainsi que des éléments issus du 2e Régiment Étranger d’Infanterie [REI], du 1er Régiment Étranger du Génie [REG], du 1er Régiment d’Infanterie [RI] et du 13e Régiment du Génie [RG]. L’objectif est, là encore, d’effectuer une « manœuvre interarmes à dominante aérocombat de haute
intensité ».

Enfin, ce 18 octobre, le 3e Régiment du Génie a donné le coup d’envoi d’Ardennes 2021, un exercice devant se dérouler dans les rues de Charleville-Mézières. L’armée de Terre explique qu’il s’agit de manœuvres de « niveau régimentaire intégrant une composante allié dans le cadre des partenariats centré sur des opérations de franchissement et de combat en zone urbaine dans un scenario de haute intensité ».

Outre la participation d’autres unité, dont le 1er Régiment de Chasseurs [RCh], le 1er Régiment de Tirailleurs [RTir], le 132e RIC et le 121e Régiment du Train [RT], le 3e RG accueille les sapeurs du 4e Bataillon de Génie de la composante terrestre de la Défense belge. Au total, Ardennes 2021 mobilise 550 militaires ainsi qu’une centaine de véhicules, dont des Véhicules blindés de combat d’infanterie [VBCI].

Devant durer trois jours, ces manœuvres prévoient la mise en place d’un moyen de franchissement sur la Meuse, le déclenchement d’une offensive, la prise du secteur de la Warenne, d’un aérodrome, du quartier de Bois-Fortant et de la Place Ducale ainsi qu’une embuscade et une opération de contrôle de zone. Et le tout agrémenté « d’incidents » [mines, NRBC, etc].

« Programmé tous les 2 à 3 ans depuis 2003, l’exercice Ardennes est un entrainement grandeur nature pour les sapeurs du 3 qui investiront les rues de Charleville-Mézières, sa ville de garnison. Cet entrainement est l’occasion pour le régiment de mettre en œuvre les savoir-faire techniques et tactiques génie et combat en zone urbaine dans un scénario de haute intensité. Il s’agit d’un entrainement majeur, à la fois pour le poste de commandement régimentaire mais également pour les quatre compagnies de combat du génie, la compagnie d’appui et la compagnie de commandement et de logistique », résume la cellule communication du 3e RG.

Pour rappel, le 3e RG est rattaché à la 7e Brigade Blindée [BB] qui, elle-même subordonnée à la 1ere Division, a noué un partenariat avec la Brigade Mediane belge en 2017, les unités des deux formations ayant été jumelées.
Photo : 3e RG
SAINT-MICHEL
SAINT-MICHEL

Messages : 18
Date d'inscription : 05/12/2019
Age : 66
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum