CERCLE NATIONAL DES COMBATTANTS
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

2020/10/08 Sic transit gloria mundi

Aller en bas

2020/10/08 Sic transit gloria mundi Empty 2020/10/08 Sic transit gloria mundi

Message par Dharma le Jeu 8 Oct - 18:40

Sic transit gloria mundi

Ainsi passe la gloire du monde


Un chef d’état, un président de la république, n’est qu'un homme, un homme parmi les autres, quelle que soit la hauteur du fauteuil sur lequel il s’est un jour hissé, juché en un équilibre pas toujours stable : de ce fait, il devrait bien se garder de tout orgueil ou vanité.

Lorsqu’on a affaire à un jeune garçonnet si imbu de sa petite personne, tellement satisfait de lui-même qu’il n’écoute plus que l’écho de sa propre voix, un être immature qui s'étale d'une manière insolente, déplaisante, parfois même ridicule lorsqu’il se déguise en homme, voire en soldat, pour tenter vainement de ressembler à ce qu’il n’est pas, on se demande alors combien de temps la farce sinistre pourra bien encore durer, et quand l’un des nombreux courtisans aura le courage, enfin, de clamer haut et fort que le roi est nu ?

Depuis que de curieux calculs lui ont permis d’accéder au trône, qu’il s’est cru un Jupiter régnant sur un Olympe immérité, chargé – en principe – de veiller sur l’avenir et la sécurité d’un pays sur lequel il crache sans cesse, et sur celui des concitoyens qu’il méprise tout autant, son passe-temps favori aura été d’essayer, d’essayer encore, d’essayer toujours, des recettes vouées à l’échec car ne reposant que sur la recherche de « Coups de Comm » et d’une gloire à bon compte.

« En même temps » est le leitmotiv, le sésame, la phrase magique qui n’a d’autre effet que d’embrouiller l’auditeur car masquant – mal – l’imprécision et l’incapacité à juger sainement et à décider en parfaite connaissance de cause.

Un placage doré n’est que de la peinture, ce n’est pas de l’or.
Montrer ses petits poings serrés n’est pas faire preuve d’autorité.
Crier que l’on est un chef ne permet pas d’en acquérir la carrure, surtout lorsqu’on a endossé un costume bien trop grand pour soi.
L’élu, par défaut, ou plutôt par opposition, ne serait-il là que pour jouer un rôle sous les ors de la République, se parer de la gloire de la fonction et « en même temps » la piétiner, la flétrir, la salir ? Elle n’en avait vraiment pas besoin, cette fonction, si l’on se souvient de ce qu’elle a dû endurer ces dernières années …
Le roi – le roitelet – a cru se vêtir de gloire aux yeux du monde alors que ce même monde se gaussait de lui, attendant qu’il se prenne les pieds dans un tapis déjà bien élimé.

Mais cette gloire était celle du passé, celle de nombre de ses illustres devanciers, ceux qui ont donné à la fonction ses titres de noblesse.

Voulant voir si l'Ecole était bien digne d'elle,
La Gloire, un jour, du ciel, descendit à Saint-Cyr,
On l'y connaissait bien, ce fut avec plaisir,
Que tous les Saint-Cyriens reçurent l'immortelle.

Elle les trouva forts ; ils la trouvèrent belle,
Après trois jours de fête, avant de repartir,
La Gloire, à tous voulant laisser un souvenir,
Fixa sur leurs shakos des plumes de son aile.
[…]

Elève-officier ROLLIN
Saint-Cyr
Promotion du Sud-Oranais
1902 - 1904


Toutefois, notre individu devrait se souvenir que les hommes passent, et qu’une gloire volée par une fonction usurpée ne demeurera pas longtemps en la mémoire du monde.

Il se croyait destiné à un Austerlitz : il n’aura droit qu’à un pitoyable Waterloo !
Dharma
Dharma

Messages : 78
Date d'inscription : 17/11/2019

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum